Featured Post

LustSpiel Festival (26) -- French for beginners -- Chez Alex et Johan, soirée en boite

We've passed the milestone of 4 million clicks, and it's time for another self-congratulatory festival: a pageant of the best, most-successful posts of the last 10 month.

Prose is always difficult, especially so when it is in French. Anyhow, this post -- festival entry #26 -- was quite a success when it was published on Feb. 27: 

 

 


Au diner [dinner], Alex nous informe [informs us] que nous allons [go] en boite [club] ce soir [evening].


Boite homo avec back room un peu hard [rough]

Boite homo [gay] avec [with] back room [back room] un peu hard [rough].
J'interroge Marc du regard, il me fait signe que c'est OK. Nous mangeons normalement, nous aurons bien le temps de digérer et de nous préparer [prepare] avant d'y aller.
Pendant le repas, nous apprenons, Johan et moi, qu'Alex et Marc avaient profité de l'après midi pour sonder les disponibilités de "serviteurs" [escorts, subs, slaves] dans la région.
Sur le même site de petites annonces où Marc avait trouvé Samir et Ammed, ils [they] avaient déjà présélectionné [chosen] 6 mecs [6 guys] sur leurs physiques [looks] bien sûr, puis leurs situations. 4 sont étudiants et recherchent un logement aussi.
Johan n'a de cesse qu'Alex nous les montre. Après diner nous nous entassons autour du bureau d'Alex pour mater les 6 mecs. Trois blancs [caucasian], deux beurs [arabs] et un black [black]. Physiquement, Alex et Marc avaient sélectionné [selected} sur un minimum de muscle [muscles] et tous se disant faire de la muscu [working out]. Têtes allant de pure salope [slut] pour un des blancs à normales, mais dans l'ensemble correct . 


Les tailles vont de 1,75m à 1,95 pour le black

 

Les tailles vont de 1,75m à 1,95 pour le black. Reste ce qu'ils ont [what they have] dans le slip [underpants]. Et là nous comprenons mieux [now we understand better] certains choix [choices], ils sont tous montés [equipped with] 20cm mini [minimum] avec, pour respecter les clichés, un 25cm [9.84 inches] pour le black [black]. Sur leurs présentation, ont peux les voir de face, de dos, au repos et bandants [horny] . Johan a [has] une préférence [preference] pour le black (aller savoir pourquoi ! [one wonders why]) et un des beurs. Pour Alex aussi le noir lui plait beaucoup et son annonce assure d'un service complet (utilisation pour ménage, cuisine, jardinage, sexe actif et passif). Par contre pour le deuxième, un blanc blond le kiff plus par opposition au black et le mieux monté ferait bien son affaire (22cm [8.66 inches]).

Johan se plie [complies with] à la décision [decision] de son maître [master]

Johan se plie [complies with] à la décision [decision] de son maître [master]. Contrairement à nous (sauf exception), Alex désire les utiliser aussi en objets sexuels.
Comme il souhaite aller vite et qu'il veut user de notre expérience en ce domaine, il nous dit les [the future slaves] avoir convoqués [summon] pour le dimanche après midi. Marc et Lui se chargerons de les tester coté passif [their performance as bottom] et Johan et moi nous nous chargerons de la partie muscle et de leur coté actif [their performance as top].
Dans les annexes, le black se cherche un taf et le blond est étudiant.
Nous allons nous préparer [prepare] pour [for] la nuit [night]. J'aide Johan à faire son lavement et il me rend la pareil. La pince à épiler ôte les quelques poils disgracieux [the tweezers remove a few unsightly hairs] et douchés, séchés, déodorisés et parfumés, nous nous présentons à nos mâles. Ils jouent le jeux et nous examinent [examine]  l'un après l'autre sous toutes les coutures nous demandant même de nous plier en avant et d'écarter [widen] nos fesses [our cracks] pour vérifié [verify] l'état de nos rondelles.

 Ils ont été surpris et ravis de les trouver occupées chacune par un plug [plug]

Ils ont été surpris et ravis de les trouver occupées chacune par un plug [plug].
Ce qui est bien avec Johan et moi c'est que tout ce qui va à l'un va à l'autre. Je pioche donc dans ses affaires pour m'équiper (mais le plug que j'ai dans le cul est à moi).
Marc me donne un harnais [harness] complet, collier jusqu'au cockring [cockring] intégré (j'aurais préféré garder le mien [I would have preferred to keep mine] plus lourd !), tenu en arrière façon jock en non string, par dessus je pique des jeans [jeans] destroys déchirés [ripped] aux fesses [bottocks] entre autre et déchiré haut coté poche avant (si je bande, mon gland sortira) à Johan. J'ai ma paire de cater aux pieds, un t-shirt [T-shirt] blanc déchiré [torn] aussi découvrant revealing] mon téton [nipple] droit [right], par dessus je passe mon blouson cuir. L'ensemble rend pas mal. Je regarde Johan qui, à quelques déchirures près, est équipé de la même façon.
Nos deux mecs sont plus classiques, jeans et t-shirts noirs, blousons cuir noir.

Alex et Johan y sont connu [known] et nous entrons sans attendre

Il est près de 1h [1 AM] quand nous débarquons à la boite [club]. Alex et Johan y sont connu [known] et nous entrons sans attendre. Les blousons sont laissés au vestiaire. Marc et moi suivons nos amis. Grande piste de dance [dance] avec tout autour des tables en recoins pour au besoin s'isoler de la masse. La musique [music] est forte mais les morceaux [pieces] sont bons [good]. Passage au bar [bar] pour saluer ceux qui officient derrière. Des mecs [guys] de mon [my] âge [age] environ. Johan se soulève au dessus pour rouler une pelle [make a pass] à un beau brun. Alex nous explique que c'est son ex à Johan, mais qu'ils sont restés potes.

Un premier [first] verre [glass]

Un premier [first] verre [drink (glass, literally)] pour prendre le temps de s'acclimater. Je ne sais pas ce qu'Alex a commandé mais ça chauffe bien et le peu d'appréhension que j'avais disparaît bien vite. Avec Johan nous nous faisons une place sur la piste.
Ça fait pas 2 mn que nous bougeons l'un en face de l'autre que nous nous faisons brancher. Malgré un comportement ne laissant aucun doute sur le fait que nous n'étions pas intéressés, des mains [hands] s’égarent sur nos fessiers[on our buttocks]. Nous laissons faire jusqu'à ce qu'une, plus audacieuse [audacious] cherche à s'infiltrer sous ma ceinture [belt].
Nous rejoignons [re-join] Alex et Marc au bar. Dans la lumière je remarque que certaines déchirures [flys] ont été agrandies [enlarged].
Alex décide de nous emmener du coté [side] obscur [dark] de la boite [club]. Couloir très sombre [dark], occupé par des mecs [guys] qui n'hésitent pas [don’t hesitate] à tâter [feel (up)] la marchandise [the merchandise]. Le couloir s'élargit et nous arrivons à une zone où de chaque coté des portes ou rideau s'ouvrent sur des petites salles [cubicles] équipés différemment.

Peu d'usagers [users] ont fermé les portes

 
Peu d'usagers [users] ont fermé les portes. Nous avançons en matant [checking] les plans qui les occupent. Du simple couple à baiser en levrette [fuck in doggy style (this is Google translate)] au gang bang [gang bang] sur minet fixé sur sling [sling], une bonne partie de ce que des mecs peuvent faire entre eux nous [a good part of what guys can do to each other] est mis sous les yeux [eyes].
Nous serions seuls Johan et moi que nous serions déjà pris en charge [taken care of] par [by] les mecs [guys] désoeuvrés qui déambulent. Tout au fond, une salle de projection diffuse un film [film] de [of] cul [ass] (évidemment), hard (c'est un plus), où des mecs en cuir larvent une série de petits minets pas farouches.
Nos mâles bandent depuis un moment. Je prend l'initiative de me pencher pour emboucher [suck] Alex.
Johan m'imite de suite avec Marc. Nos culs se font palper et nos mecs sont questionnés sur notre habileté de façon direct [direct]. Plus "elle suce bien la salope ? [she sucks well, the slut ?]" que " la fellation [fellatio] vous satisfait elle ?"

nous avalons [swallow] les 22 [8.66] et 23cm [9.05 inches]

Faut dire que contrairement à quelques délicats, nous avalons [swallow] les 22 [8.66] et 23cm [9.05 inches] jusqu'à la garde et que nous y mettons du coeur.
Alex avise la libération de la salle [room] à [with] deux [2] slings [slings], et nous y pousse avant que d'autre l'utilise. Johan et moi prenons place tout habillés [fully dressed] nos [our] culs [asses] vers la porte qu'Alex laisse grande ouverte. Poignets et chevilles attachés, nous sommes à la disposition [disposition] de nos mâles [males].
Marc et Alex ont décidé d'échanger [swap] leurs ptits mecs pour la soirée. Alex s'attaque donc à moi [me]. Quelques agrandissements de déchirures plus tard, mes pecs étaient dégagés ainsi que l'accès à ma rondelle présentement occupé par le plug bien visible avec mes jambes écartées.
Je jette un coup d'oeil à droite, Johan est dans le même état que moi.
Alex présente sa bite [cock] devant ma bouche [mouth] et je m'empresse de l'avaler [swallow]. Je suis récompensé par un travail de mes tétons [nipples]. Par l'intermédiaire des glaces [mirrors] positionnées un peu partout sur les murs et le plafond, j'aperçois la porte d'entrée bouchée par des voyeurs [voyeurs].
Je ne m'en préoccupe plus jusqu'à ce que je sente des mains [hands] faire tourner [turn] et coulisser [slde] mon [my] plug [plug]. Celle d'Alex me tenant par les oreilles pour me balancer sur sa queue, Marc s'occupant de Johan, ce ne pouvait être qu'un inconnu.
Je laissais les Hommes veiller de ce coté là. [I let the men watch]
Peu de temps après, Alex ôtait [remove] le "bouchon" [plug] de mon trou [hole] et le remplaçait [replace] par [by] sa [his] vigoureuse [vigorous] bite [dick]. En relevant la tête j'ai pu voir les alentours, Johan dans la même situation que moi avec Marc au cul, des mecs collés aux murs tout autour, se branlant [wanking] et certains se faisant sucer [sucked].

Tringler [fucked] bien comme il faut mais sans [without] aller jusqu'à la jouissance [orgasm]

Johan et moi nous nous sommes fait tringler [fucked] bien comme il faut mais sans [without] aller jusqu'à la jouissance [orgasm]. Nos mecs avaient envie d'aller plus loin.
Ils nous ont détachés puis Alex nous a conduit plus loin vers une autre salle.
Dans la salle que nous n'avions encore pas vu, une succession de croix de saint André contre les murs. J'en compte huit avant qu'Alex me pousse vers une vide et je me retrouve voisin d'un blondinet dont ses 18 ans ont du être fêtés hier.
Bras et jambes écartés je me retrouve dans la même position que lui. A ma gauche Marc installe Johan.
Une nouvelle fois nous sommes attachés. Alors qu'Alex va pour me sodomiser [sodomise] à nouveau, il se fait distraire par les pratiques infligées au blondinet voisin. Fessées à main nue ou à l'aide d'espèce de claquettes, pincements... ça lui donne des idées [ideas] !

Mon T-shirt [T-shirt] déjà bien malmené m'est complètement arraché et mes jeans encore plus lacérés [torn] afin de dégager [show] la totalité de mon cul [behind].
Bien que je m'y attende un peu, la première fessée [spanking] me surprend [surprises]. J'en subis quelques autres et sens mon postérieur chauffer. Mes fesses doivent être bien rouges !
Alex attrape mon collier et tire ma tête en arrière pour exiger de moi que je dise que c'est bon.
C'est quand j'avoue enfin qu'il me pénètre [penetrate, plow]. Trop bon !
Accroché à mes hanches, il me laboure [plow] grave. Le frottement de ses poils pubiens [pubic hair] sur mes fesses sensibilisées participent à la montée de mon excitation.
Ça plus le fait qu'il me tourne la tête pour me donner sa langue à téter, je suis complètement parti dans le trip.
Quand il sort de moi, il en profite pour entretenir la couleur de mes fesses par des tapes judicieusement réparties.

J'entends de l'écho en stéréo

J'entends de l'écho en stéréo [speakers]. Marc est entré dans le jeu et Johan en profite aussi tout comme mon blondinet voisin.
En tournant la tête je vois un peu plus loin un mec subir carrément de fouet [undergoing a whipping]. Ça me fout des frissons dans tout le corps, peur ? dégout ? envie [lust]? je ne sais pas. Mais je sais que ça me fait de l'effet [effect]. Ma queue [dick] me fait mal [hurts] coincée dans mon jeans [being stuck in my jeans], compressée contre le vinyle qui couvre la croix.
Alors que j'ai perdu la notion du temps [time], l'enculage [ass fucking] d'Alex s'accélère et je sens encore gonfler [swiing] plus [more] sa [his] queue [dick]. D'un coup il se fixe au fond de mon cul et quelques soubresaut [jolts] m'indique qu'il se vide [emptying himself]. A moitié étranglé par mon collier qu'il tire vers lui, j'explose [explode] et mon sperme [sperm] coule [runs] contre ma peau et entre le boutonnage du jeans. Heureusement que je suis attaché sinon je serais tombé, les jambes sciées par le plaisir.
Dès qu'Alex me détache, je glisse, assis sur le sol.
Une bite [cock] pleine de sperme [sperm] se présente [appears] devant [in front of] ma [my] bouche [mouth], je lève les yeux, c'est mon Marc. J'ouvre grand et nettoie son gland avec ma langue [I clean his penis with my tongue]. Enfin un repère [benchmark] solide ! Mon mec, sa bite et son sperme, mes ancres dans ce lieu de perdition !
Assis à mes cotés Johan effectue le même service à Alex.

 Un peu réajustés [readjusted], nous retournons [return] du coté civilisé [civilized] de l'établissement [establishment]

 

Un peu réajustés [readjusted], nous retournons [return] du coté civilisé [civilized] de l'établissement [establishment]. Au bar le skaï me fait froid aux fesses. L'ex de Johan nous félicite du spectacle que l'on a fourni à ses clients. Comme je ne comprend pas comment il a pu savoir, il fait un signe désignant le dessous du zinc. Je me penche et vois toute une série de petits écrans. Des caméras [cameras] couvrent [cover] la totalité de la zone de rencontre [meeting area] . Du coup c'est sa tournée.



We are informed by the authors, the one who posted this piece on Tumblr: "En ce qui concerne l'auteur, c'est un travail un peu collectif: ce sont des subs (mes soumis) qui font "atelier d'écriture" et finalement regroupent leurs fantaisies (phantasmes?) dans un flux continu. Here's a link to their new site.

Comments

  1. Le gland est l'extrémité de la verge et non pas la totalité du pénis. Bravo pour n'avoir commis qu'une seule erreur [d'autant que même Google Translate commet la même erreur]

    ReplyDelete
  2. The fun is to focus on trivial words that are the same in French and English. The vocabulary overlap between French and English is larger than between French and Italian.

    ReplyDelete

Post a Comment